user-regular.svg

ESDES

clock-regular.svg

1 min.

calendar-alt-regular.svg

17 février 2021

L’inclusion des personnes porteuses de handicap dans l’entreprise, c’est donner accès à tous à ce dont tout le monde à normalement droit : un poste de travail adapté à ses compétences.

Depuis 1987, la loi française impose aux entreprise de plus de 20 salariés d’employer au minimum 6% de personnes porteuses de handicap. Pourtant sur 2,7 millions de personnes reconnues handicapées en France, seulement 938 000 sont aujourd’hui employées.

Le handicap fait souvent peur, il est trop souvent mal connu et favorise une discrimination (souvent involontaire) de la part des employeurs.

Le premier levier pour favoriser l’inclusion est donc d’améliorer la sensibilisation des étudiants et des jeunes managers. Cette ouverture d’esprit, cette meilleure connaissance du handicap leur permettra sans doute, une fois en responsabilité dans l’entreprise, de mieux accueillir dans leurs équipes des personnes porteuses de handicap.

Travailler l’inclusion, c’est aussi comprendre qu’on n’embauche pas quelqu’un pour son handicap ou sa validité. On l’embauche pour ses compétences. Un handicap moteur n’empêche pas de bien réfléchir, un handicap d’élocution peut permettre de développer une grande compétence de rédaction.

Savoir regarder avec bienveillance une situation et chercher dans l’autre les compétences et les atouts, utiles à l’entreprise, voilà les clés d’un manager qui pratiquera l’inclusion.

À l’ESDES Lyon Business School, les étudiants peuvent se voir remettre le label de LADAPT, certifiant leur bon niveau de connaissance du handicap et de l’inclusion. En participant à la journée Andy’Cap, les étudiants confrontent leurs préjugés et apprennent à porter un regard différent sur les autres et sur le handicap.

Pratiquer et soutenir l’inclusion en entreprise c’est aussi cela être un manager responsable.

Partager ce post sur
facebook twitter linkedin linkedin