user-regular.svg

ESDES

clock-regular.svg

3 min.

calendar-alt-regular.svg

2 avril 2021

FM-dpo_Plan de travail 1

Devenir Data Protection Officer (DPO)


Le data protection officer, plus communément appelé DPO, assure le respect de la protection des informations à caractère personnel. D'une manière générale, le DPO veille à la sécurité et à l'utilisation légale des données recueillies par l'organisation pour laquelle il travaille.


Quel est le rôle du DPO ?

La protection des données est devenue un enjeu stratégique pour les entreprises du XXIe siècle. Protéger les données des salariés, des clients, des prospects, des usagers, sont les missions principales du DPO, tout en veillant à respecter scrupuleusement la réglementation européenne. Le DPO permet de répondre aux besoins croissants des organismes concernant le règlement général sur la protection des données (RGPD). Sa mission consiste alors à se conformer aux nouvelles exigences règlementaires liées à l'évolution digitale. Il est tenu de garantir que son employeur ou son client soit en règle vis-à-vis des données que celui-ci recueille et utilise à des fins commerciales. Pour cela, il travaille en étroite relation avec d'autres postes et départements de l'entreprise. Toutefois, sa mission va bien au-delà puisque son rôle consiste également à intervenir sur l'utilisation des données réalisées en interne.
Pour cela il orchestre au sein de l'entreprise la mise en conformité avec la loi en collaborant avec les équipes achat, juridique, IT ..., il émet des préconisations et proposer des solutions alternatives respectueuses de la loi.


Où travaille le DPO ?

Le délégué à la protection des données ou DPO peut exercer au sein d'une entreprise ou d'un cabinet de conseil, pour des organismes publics comme dans le privé.


Quelles sont les qualités et compétences du DPO ?

Doté d'une culture informatique et juridique importante, le data protection officer maîtrise les concepts de base de la protection des données et ses différentes composantes. Il connaît la réglementation générale sur la protection des informations personnelles, ainsi que toutes les approches, tous les concepts, les techniques et les méthodes liées à la protection de ces données. Depuis les fondamentaux de la vie privée, le principe de confidentialité, la législation des systèmes, des transferts de données, le cyber droit, jusqu'aux incidents de protection et aux nouvelles menaces, rien ne doit lui échapper.


C'est un spécialiste hybride à la frontière entre la gestion de projet et le droit. En tant que tiers de confiance, il devra alors disposer des connaissances techniques et juridiques nécessaires au fonctionnement réglementaire et stratégique des opérations commerciales de son employeur.


Le data protection officer occupe un poste central et stratégique. Il est amené à collaborer avec presque toutes les directions de l'entreprise (marketing, RH, commercial…). Il doit donc disposer de compétences avérées en gestion de projet, en communication et en assertivité !


Quel est le salaire d’un DPO ?

En début de carrière, un DPO gagne en moyenne 3000 € bruts par mois. Cette rémunération peut varier en fonction de la taille de l’entreprise, de l’environnement dans lequel il travaille. La tension sur le marché de l’emploi pour cette fonction en pleine ascension fait grimper les salaires à plus de 100k€ dans les grands groupes internationaux pour les profils les plus aguerris.


Quelle formation pour devenir DPO?

Devenir DPO en 2 ans avec la spécialisation de cycle master Digital Law and Management.


Au sein du Programme Grande École, après 3 années de tronc commun et plusieurs expériences à l’international et en stage, le cycle master permet de se spécialiser dans une filière métier. La spécialisation Digital law and management est enseignée à 100% en anglais.

Partager ce post sur
facebook twitter linkedin linkedin